Culture & Divertissement: Hommage à Said Taghmaoui: Une consécration d'un parcours singulier

le 10/12/2009 00:15:51 319 lectures Après les géants Christopher Walken et Emir Kusturica, c'était au tour de la vedette internationale Said Taghmaoui de recevoir mardi l'hommage de la 9è édition du Festival international du Film de Marrakech.

"Je suis très ému et fier de recevoir cette distinction qui est un hommage à tous les jeunes marocains et immigrés qui rêvent et se battent pour un avenir meilleur", a-t-il déclaré au moment de recevoir l'Etoile d'or des mains du cinéaste et producteur, mais aussi ami de longue date de l'acteur, M. Omar Jaoual.


Lors de la conférence de presse qu'il a tenue en début d'après midi, Said Taghmaoui avait fait part de son entière disposition à jouer dans un film marocain qui "puisse s'exporter à l'international et pourquoi pas être projeté au festival de Cannes".

S'agissant des prochains tournages, l'acteur a indiqué travailler actuellement sur deux projets de films marocains avec Narjiss Nejjar et Noureddine Lakhmari.

Aujourd'hui, 15 ans apr√®s "La Haine", film coup de point qui l'a r√©v√©l√© au grand public, Said Taghmaoui impose sa marque √† Hollywood tout en restant fid√®le √† ses origines arabes et marocaines. Avant de rejoindre le cin√©ma, l'acteur √©tait d'abord tent√© par une carri√®re de sportif (vice champion de France de boxe anglaise 1990) avant de jouer quatre ans plus tard, dans un premier t√©l√©film, "Fr√®res, la roulette rouge", puis sortir le grand jeu en 1995 lorsque son r√īle dans "La Haine" lui vaudra le c√©sar du meilleur espoir masculin √† Cannes.

L'acteur encha√ģnera ensuite les succ√®s avec, entre plein d'autres, "Marrakech express" (1999).

Le public marocain va aussi le d√©couvrir √† travers son r√īle dans le film "Ali Zaoua".

MAPF