Economie: 8,3 millions de touristes en 2009

le 29/12/2009 21:33:01 300 lectures · Des recettes de voyages de 48 milliards de DH à fin novembre
· Mais des nuitées en baisse de 5%



Tendance baissière des nuitées enregistrées dans les établissements d’hébergement classés au mois de novembre. Le repli s’est élevé à 5% par rapport au même mois de l’année précédente. Ce recul s’explique essentiellement par les résultats négatifs réalisés par les touristes non résidents (-7%). Résultats atténués par la performance positive des résidents dont les nuitées ont progressé de 6%.
Au cours de cette période, le volume des arrivées aux postes frontières, contrairement aux pays concurrents, a augmenté de 24% (+6% pour les touristes étrangers et +52% pour les MRE).


Evolution positive aussi pour le premier pôle d’attraction touristique, Marrakech. La ville ocre a connu une évolution positive (+1% des nuitées) et réalise ainsi sa troisième hausse consécutive après avoir connu une hausse de 5% en octobre et de 10% en septembre. Des villes comme Fès et El Jadida ont également vu leurs nuitées augmenter respectivement de 23 et 96%. Effet station Mazagan oblige pour le chef-lieu des Doukkala! Ce qui n’est pas le cas des autres régions qui ont accusé des baisses importantes Agadir (-15%), Casablanca (-11%), Tanger (-10%) ou encore Rabat (-16%).

La baisse des nuitées des non-résidents est essentiellement imputée aux marchés français (-16%), allemand (-7%) et scandinave (-41%). Des pays émetteurs qui représentent 82% des nuitées perdues au cours du mois de novembre dernier.
En revanche, d’autres marchés ont réalisé des progressions. C’est le cas notamment de l’Espagne (+5%), des pays arabes (+10%) ou encore la Belgique (+7%). Enfin, le taux d’occupation moyen des chambres a connu lui aussi une baisse de 4% pour se situer à 37% en novembre, contre 41% une année auparavant.

Par ailleurs, l’on constate une baisse de 2% des nuits totales d’hébergement sur les 11 premiers mois. De plus, à fin novembre, le nombre d’arrivées aux postes frontières s’est élevé à 7,7 millions de touristes, en hausse de 7% par rapport à la même période de l’année écoulée. Compte tenu de cette évolution, la tutelle prévoit de boucler l’année avec plus de 8,3 millions de touristes! N’eût été la crise, aurions-nous pu atteindre la barre des 10 millions de touristes? Pas si sûr.

En tout cas, la baisse des nuitées (-2%) est bien là. Elle reste attribuée aux contre-performances des trois principales destinations: Marrakech (-2%), Agadir (-4%) et Casablanca (-2%). Des destinations qui représentent quand même 71% des nuitées totales. Parmi les villes ayant enregistré des hausses de nuitées, figurent Fès (+9%), Essaouira (+10%) ou encore Oujda (+157%). Station Saïdia Mediterrania y est aussi pour beaucoup.

Le taux d’occupation moyen des chambres a connu à fin novembre une baisse de 4% pour se situer à 42% contre 46% à la même période en 2008. En parallèle, le nombre de chambres offertes a évolué de 7%.

En revanche, les recettes de voyages ont été marquées par une hausse de 14% par rapport au même mois de l’année écoulée.

Depuis début 2009, le tourisme a généré près de 48 milliards de DH (soit une baisse de 6% par rapport à la même période de 2008). Par ailleurs, après une baisse importante -environ 23% au cours des trois premiers mois- les recettes voyages se sont nettement améliorées au cours des trois derniers mois, affichant une hausse moyenne significative de 13%.

Quant au trafic aérien, il en ressort que le nombre de passagers internationaux a atteint presque 11 millions contre 10,6 millions à la même période en 2008 (soit une progression de 4%). Environ 46% de ces passagers ont transité par le hub de Mohammed V.
Les aéroports de Marrakech Ménara et d’Agadir Al Massira drainent respectivement 23 et 9% des passagers.

H. E.
L'Ă©conomiste