Sport: Le match Lille-Marseille à Tanger sous les projecteurs à quelques jours de la reprise du championnat en France

le 27/07/2011 23:57:35 392 lectures Le match qui opposera, mercredi soir à Tanger, les clubs français de football, le Losc de Lille et l'Olympique de Marseille (OM), dans le cadre de la 16è édition du Trophée des champions, accapare l'attention des commentateurs sportifs français qui y voient une occasion de mesurer le potentiel des deux clubs à quelques jours du début du championnat en France.

A la lutte pour le titre en mai, Lille et Marseille se retrouvent pour ce premier rendez-vous de la saison 2011-2012, délocalisé au Maroc, une occasion pour "juger de l'avancée de leurs travaux internes et donner une idée un peu plus précise de leur nouveau visage, après quatre saisons de préparation", écrit mercredi le quotidien sportif +L'Equipe+.


Auteur du doublé Coupe-Championnat la saison passée, Lille affronte Marseille, deuxième de L1 et vainqueur de la Coupe de la Ligue, dans un Trophée des Champions qui fait escale, cette année, au Maroc après le Canada en 2009 et la Tunisie en 2010, "une opportunité pour la Ligue de développer l'image à l'internationale du Championnat de France", estime le journal dans une correspondance de Tanger.

"C'est le match amical parfait. Parfois on a un peu de mal √† trouver de la motivation pour un match amical. L√† il y a un enjeu et on a envie de gagner ce troph√©e", confie au journal le milieu de terrain marseillais Beno√ģt Cheyrou, bien qu'il reconna√ģt que "le r√©sultat n'aura pas d'incidence sur le reste de la saison", au moment o√Ļ l'entra√ģneur lillois Rudi Garcia pr√©vient que ce match "sera tout sauf un match amical".

Sous le titre "Que le spectacle commence!", +Le Parisien+ rel√®ve que si cette opposition entre Nordistes et Sudistes ne constituera pas le dernier tour de chauffe avant l'ouverture du championnat (6 et 7 ao√Ľt), "elle devrait nous donner de pr√©cieuses indications sur la forme actuelle de deux pr√©tendants au titre 2012".

"Cela va √™tre un match tr√®s int√©ressant √† jouer", confirme Michel Seydoux, le pr√©sident du Losc, ravi que le match soit retransmis dans 77 pays, dont la France o√Ļ il sera notamment suivi en direct sur la cha√ģne de t√©l√©vision Canal+.

"√ßa prouve qu'il est attendu. Mais pour les deux √©quipes, c'est le match de l'inconnu, car on ne sait pas trop √† quoi s'attendre", estime-t-il, alors que, pour l'instant, la campagne des matchs de pr√©paration des deux √©quipes s'annonce plut√īt mitig√©e (2 victoires et 2 nuls pour l'OM, 1 victoire, 1 nul et 2 d√©faites pour le Losc).

L'entra√ģneur marseillais Didier Deschamps veut, en tout cas, que ses joueurs "fassent le maximum pour remporter ce Troph√©e".

"C'est une compétition officielle et il est toujours important de gagner", dit-il même s'il admet qu'aucune des deux équipes ne sera à son maximum.

Le chroniqueur sportif du +Parisien+ estime que dans ces conditions le spectacle est garanti.

Pour lui, le public du Grand Stade de Tanger, qui devrait avoir un petit faible pour le voisin méditerranéen, "ne fera sans doute pas le voyage pour rien, ni d'ailleurs Laurent Blanc, le sélectionneur des Bleus, présent ce soir", d'autant plus que de nombreuses têtes d'affiche de la Ligue 1 française fouleront la pelouse.

Son conf√®re de +France Soir+ acquiesce en affirmant que "tous les regards seront tourn√©s vers Tanger ce mercredi soir, o√Ļ Lillois et Marseillais devront assurer le spectacle et confirmer leur statut"
MAPF