Actualité Maroc: Festival international du documentaire : Activités intenses à vocation pédagogique

le 28/04/2014 20:13:34 1262 lectures La programmation de cette édition soulignera les acquis enregistrés dans le domaine des droits de la femme dix ans après l’introduction de la Moudawana, le Code de la famille.

La première manifestation cinématographique marocaine exclusivement dédiée aux films documentaires, le Festival international du documentaire d’Agadir (FIDADOC) se veut aujourd’hui un rendez-vous incontournable de tous les mordus du genre. Né en 2008 sous l’impulsion de la défunte réalisatrice et productrice marocaine Nouzha Drissi, l’évènement à forte exigence artistique confirme cette année encore sa vocation culturelle et pédagogique à travers un programme concocté avec soin pour les amateurs du genre.


Du 28 avril au 4 mai prochain, Agadir abritera la sixième édition du FIDADOC avec la participation de plus de dix-sept pays des quatre coins de la planète, dont la Palestine, l’Iraq, l’Algérie, la Tunisie, le Liban, le Sénégal, la France, le Canada, l’Inde, entre autres.

Cette année, la sélection officielle du FIDADOC propose trente-sept films, dont trente longs métrages. Le jury de la compétition internationale, composé de la réalisatrice et auteure algérienne Habiba Djahnine, le réalisateur marocain Mohcine Besri, le réalisateur et producteur suisse Berni Goldblat et la programmatrice et critique cubaine Norama Guevara, aura à départager les films en lice pour les trois prix du festival.

Il s’agit du Grand Prix «Nouzha Drissi», le Prix du jury et le Prix des droits humains. Partenaire officiel de l’évènement depuis sa création, 2M attribuera à un des films primés son «Coup de cœur». Il y aura aussi un jury composé de cinéphiles et d’étudiants gadiris qui décernera le Prix du public «Nourredine Kachti», avec le concours de l’Institut français d’Agadir.

La programmation de cette édition soulignera les acquis enregistrés dans le domaine des droits de la femme dix ans après l’introduction de la Moudawana, le Code de la famille.

La programmation fera la part belle aussi à l’évolution de la création documentaire au Maghreb et au Machrek. Côté invités de marque, cette édition recevra d’éminentes personnalités du cinéma, dont Nicolas Philibert et Rasha Salti, respectivement réalisateur et programmatrice du Festival international de Toronto.

Le premier donnera «une master class» et la seconde animera une conférence dans le cadre de «La ruche documentaire». Et au registre des nouveautés de cette édition, une nouvelle salle verra le jour. Il s’agit de la salle Brahim Radi de l’Hôtel de Ville d’Agadir, entièrement rénovée avec 350 fauteuils, qui sera désormais l’espace de projection principal.

À noter aussi un ciné-concert intitulé «La mémoire d’Agadir» au cœur du quartier Talborjt qui fera écho de l’avant et l’après-tremblement de terre 1960. Cette projection prévue devant le cinéma Sahara sera accompagnée d’un live show des groupes de musique du terroir. «Le cinéma numérique ambulant», voici le nom choisi pour cette nouveauté de l’édition 2014 du FIDADOC.
Objectif : renforcer l’ancrage local et l’engagement citoyen du festival. Pour cela, deux équipes de médiateurs-animateurs composées de six jeunes Gadiris et Sahraouis seront formées pour assurer pendant tout le festival un programme de projection en plein air dans les quartiers de la ville, à l’Université Ibn Zohr et dans de nombreux espaces publics et associatifs de la ville.

En 2014, le FIDADOC se dotera d’un nouvel élan pour sa vocation professionnelle : le MENADOC. «Pour remédier au manque de producteurs aptes à prendre le relais de nos efforts en faveur des auteurs marocains, nous proposons un projet dont l’ambition est de former sur trois ans, un vivier de producteurs marocains et maghrébins dans le cadre d’un incubateur. Parallèlement à ce programme de professionnalisation, il s’agit d’œuvrer à la création d’un marché couvrant l’ensemble de la zone MENA (Middle East and North Africa), en partenariat avec l’opérateur international le plus expérimenté dans ce domaine : le Sunny Side of the Doc, qui nous apporte une expérience, une expertise et un réseau», se félicitent les organisateurs.

Rendez-vous donc dans la capitale de Souss pour une semaine de fantaisie inédite, où le documentaire se mettra au service de la citoyenneté et de l’engagement social. Ce sera une semaine d’activités intenses à vocations pédagogique et professionnelle réservées aux amateurs du genre, qui n’a pas encore toute sa place dans le paysage cinématographique marocain.

Fiche technique du FIDADOC 2014

6° édition du 28 avril au 4 mai 2014.
Cérémonie officielle d’ouverture, le mardi 29 avril 2014 à 20 h 30 (Hôtel de ville d’Agadir).
Cérémonie officielle de clôture, palmarès, le 4 mai 2014 à 20 h 30 (Hôtel de Ville d’Agadir).
Nombre de films : 37 dont 30 longs métrages.
Nombre de pays représentés : 17 (Maroc, Algérie, Tunisie, Liban, Palestine, Iraq, Qatar, EAU, RDC, Sénégal, Sud-Soudan, France, Grande-Bretagne, Pays-Bas, Belgique, Canada, Inde).

lematin.ma