Economie: L'ONCF planche (déjà) sur les futurs TGV Casablanca-Marrakech-Agadir et Casablanca-Fès-Oujda

le 25/04/2016 20:23:05 723 lectures TRANSPORTS - Alors que le chantier du projet de la ligne à grande vitesse (LGV) Casablanca-Tanger avance à grands pas, l'ONCF planche d'ores et déjà sur le lancement des deux futures lignes Casablanca-Marrakech-Agadir et Casablanca-Fès-Oujda.

L'annonce a été faite jeudi 21 avril par le directeur général de l'ONCF Mohamed Rabie Khlie, lors d'un point de presse portant, entre autres, sur l'état d'avancement du premier TGV marocain, au lendemain du Conseil d’administration de l'office.


Aujourd'hui, le taux d’avancement du projet s’établit à 78%, toutes composantes confondues. La première ligne, récemment repeinte aux couleurs du drapeau marocain, devrait être opérationnelle au premier trimestre de 2018. Mobilisant une enveloppe estimée à 20 milliards de dirhams, elle permettra dans un premier temps de relier Tanger à Casablanca, distantes de 350 km, en 2h10, contre 4h45 aujourd'hui.

Entre temps, "les études sont engagées pour les autres lignes à grande vitesse", a indiqué Mohamed Rabie Khlie, qui ajoute néanmoins qu'il reste à "déterminer le mode de financement qui sera adopté par les pouvoirs publics".

La seconde ligne à grande vitesse, dite "ligne atlantique", partira de Tanger à Casablanca, en passant par Marrakech et Essaouira pour enfin desservir Agadir. La troisième, dite "ligne maghrébine", fera le trajet Casablanca, Rabat, Fès et Oujda. L'ONCF envisage de livrer ces deux lignes d'ici 2035.

Ce chantier ouvrira également la voie à un projet plus global: relier Oujda à Tripoli via Alger et Tunis, dans le cadre du futur réseau à grande vitesse maghrébin.

huffpostmaghreb